Comment exercer une autorité sans fessée…

L’inefficacité et l’influence néfaste de la fessée et des châtiments corporels ne sont plus à démontrer (voir post précédent).

Mais renoncer à l’utilisation de toute forme de violence, physique ou verbale ne signifie pas renoncer à l’autorité.

Car l’enfant a besoin de règles stables et adaptées, de limites claires et fermes.

Comment en tant que parents poser ses limites et son autorité sans avoir recours à la fessée ?
Comment ne pas passer à l’acte quand ils nous poussent à bout ?
On peut se dire que dans la théorie c’est toujours facile mais que sur le terrain il est difficile de se contrôler.

Pourquoi ? Pourquoi pouvons nous contrôler dans certaines situations et pas dans d’autres . Peut être parce qu’il y a des règles stables, des limites claires fermes que nous avons tous ou presque intégrées dans notre enfance et notre adolescence.

on ne répond pas
on attend son tour
on ne coupe pas la parole
on ne frappe pas
on ne tue pas
on n’insulte pas
on partage

Sur quelles valeurs reposent ces règles, si ce n’est sur le respect de tout être humain.

Le respect ne s’impose pas il se gagne comme la confiance.

Pourquoi ne pouvons nous pas adapter ces règles à nos méthodes éducatives ?

L’autorité s’appuie sur une relation de confiance et d’affection entre l’adulte et l’enfant et non sur la souffrance et la peur.

Avoir de l’ autorité, c’est savoir lui donner de la sécurité affective, des repères. C’est aussi être capable de se faire écouter sans crier, de se faire obéir sans menacer, de sanctionner sans punir.

La sanction peut se poser lorsqu’il y a transgression d’une règle qui a été préétablie de façon claire et cohérente pour l’enfant.

La sanction permet alors à l’enfant de se confronter à la réalité qui l’entoure, de réparer ses erreurs et de pouvoir se réconcilier avec ses victimes.

La punition, elle, est souvent sans lien avec le préjudice, elle installe un rapport de force avec l’enfant, le laisse impuissant face à la toute puissance de l’adulte avec la culpabilité , la honte de la faute commise, sans la possibilité de réparer.

Montrons l’exemple, choisissons une autorité sans fessée.
Une autorité basée sur la confiance et l’estime de soi, savoir être juste, cohérent.

Je voudrais raconter une histoire à tous les parents qui utilisent la fessée, simplement parce que eux aussi en ont reçu de temps en temps et qu’ils pensent ne pas avoir d’autorité sans cela.

J’animais une formation sur la maltraitance auprès de professionnels de la petite enfance, (assistantes maternelles). Lorsque l’une d’entre elles me dit qu’elle a pour habitude de donner quelques fessées à

Lilou sa fille de 2 ans lorsque celle-ci « dépasse les limites ». Je lui rappelle qu’en tant que professionnelle elle ne peut donner de fessées aux enfants qu’elle accueille , nous sommes au début de la formation, elle en est tout à fait consciente, elle est intelligente et responsable, mais reste ferme sur ses idées éducatives envers sa propre fille.
Je revois cette même assistante maternelle, une année après qu’elle ait commencé à pratiquer son métier, pour sa deuxième partie de formation. Elle accueille à son domicile une autre petite fille de 2 ans en plus de Lilou.

Elle me raconte alors que cette dernière, 3 ans à présent, lui aurait rétorqué suite à une fessée reçue : « je veux plus que tu sois ma maman, je préfère que tu sois ma nounou !»
Les enfants et les humains en général, lorsqu’ils ont le choix, choisiront toujours la bienveillance plutôt que la maltraitance.

Nous avons d’instinct goût pour le bonheur.

Cette maman , assistante maternelle, avait réussi à assoir une autorité sans fessée, …avec un autre enfant.

A chacun et chacune de trouver ses solutions ses astuces, en partant tout simplement du postulat que l’on ne frappe pas , et que l’on respecte l’enfant en tant que personne.

Oser parler de ses difficultés face à une autorité sans violence, c’est déjà un pas vers le chemin d’une parentalité positive.

Et vous qu’avez vous trouvé comme solutions ?  Vos témoignages nous intéressent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s