Prise de pouvoir ou accompagnement ?

La première opposition de l’enfant se manifeste par le jeu, comme la plupart de ses acquisitions.

Cela commence tôt, très tôt, je ne parle pas du stade du non, où l’enfant possède déjà les prémices du langage.

Je fais référence à l’enfant qui vers 10 à 12 mois (parfois même avant), au moment du repas commence à pincer les lèvres, fermer sa bouche et tourner la tête en signe de refus.

L’adulte peut avoir différentes réactions. Ou bien, il attend et souvent l’enfant retourne son visage vers le biberon ou la cuillère avec un sourire, en vous regardant bien dans les yeux, afin de voir votre réaction. Puis il finit par réouvrir la bouche.

Ou bien, l’adulte insiste, se fâche et l’enfant s’ancre dans sa position de refus.

Il peut aussi lever la main , paume tournée vers l’extérieur pour signifier le non, dans son  langage corporel.

Ce geste est souvent mal perçu par les adultes qui l’ interprètent comme un signe de menace de l’enfant envers eux. Un geste provoquant de sa part.  L’enfant se fait alors gronder.  Parfois, (je l’ai déjà entendu) l’adulte  frappe sur les doigts de l’enfant en disant « il ne faut pas frapper, c’est pas bien ».

La réponse est alors doublement incohérente pour l’enfant, son geste de lever la main a été mal décodé et la consigne rajoutée à la tape sur la main n’a pas de sens. Il ne peut recevoir le message de l’adulte, souvent il se met à pleurer pour manifester sa détresse, et non par frustration.

On peut alors se demander si dans cette exemple, une limite  devait être posé à l’enfant.

Si cela avait du sens pour lui, et en quoi ?

L’adulte qui se sent en difficulté face à ce premier comportement d’opposition de l’enfant, cherche à reprendre le pouvoir qu’il pense menacer. Il veut se positionner en tant qu’adulte qui décide, qui commande.

Lorsque nous réagissons de la sorte, en voulant prendre le pouvoir sur l’enfant, l’enfant non satisfait de la réponse, va y voir un jeu, et à son tour, il va essayer de prendre le pouvoir sur vous. Il peut être très fort à ce jeu là. Cela se retrouve dans tous les conflits autour de la propreté, de l’alimentation, ou du sommeil, sujets sur lesquels j’aurai l’occasion de revenir.

Si au contraire , vous restez dans la communication avec l’enfant, en le laissant manifester ses premiers signes d’opposition sans que cela vous perturbe, ni vous mette en danger. Vous apportez de la sécurité à l’enfant, vous lui donnez confiance en lui, vous consolidez l’estime qu’il a de lui même. Vous l’aidez à construire son autonomie.

Essayez  par jeu de  taper dans sa main levée, comme pour dire bonjour, il va répéter ce geste en s’amusant, sans lui donner d’autres significations.

Laissez le répéter ces petits signes d’opposition , en les regardant comme des signes d’affirmation, il grandit.

En effet le repas risque de durer un peu plus longtemps, peut être que ce que vous aviez prévu. Mais nous sommes souvent nous adultes dans la précipitation, le stress toujours vite, toujours plus vite. L’enfant a besoin de temps pour faire ses expériences, du temps pour apprendre. Nous devrions respecter son rythme. Apprendre à mieux gérer notre temps, afin de pouvoir lui en donner.

Avant de sur-réagir aux comportements de l’enfant, observez le, laissez le tâtonner, explorer son monde.

Vous l’avez tous remarqué , quand un enfant tombe, il tourne son regard vers l’adulte qui l’accompagne et selon, ce qu’il va lire sur son visage, il va pleurer ou se relever sans rien dire.

Observez comment il vous fait inter-agir, comment il observe à son tour vos différentes réactions,  mimiques d’approbations ou de désapprobations.

Accompagnez le avec bienveillance sur ce long chemin de l’autonomie.

Car c’est bien cela que nous voulons pour eux n’est ce pas ?

La prise de pouvoir est un jeu dangereux duquel personne ne sort gagnant. Ni vous, ni votre enfant.

 

Un commentaire sur « Prise de pouvoir ou accompagnement ? »

  1. … et si l’on est désespéré parce qu’il refuse de manger, on peut toujours l’imaginer à 50 ans avec ses potes dans un bon restau en train de choisir une 2ème bouteille de Pessac-Léognan…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s